L’histoire des mathématiques, la numération

Résumé: 

Cette histoire n’est pas abstraite et linéaire, comme on imagine parfois, bien à tort, celle des mathématiques; à savoir : une succession impeccable de concepts enchaînés les uns aux autres. C’est, au contraire, l’histoire des besoins et des préoccupations des cultures et des groupes sociaux les plus divers cherchant à compter les jours de l’année, à conclure des échanges et des transactions, à dénombrer aussi leurs membres, leurs épousailles, leurs morts, leurs biens, leurs troupeaux, leurs soldats, leurs pertes, leurs captifs même, à dater quelquefois la fondation de leurs cités ou d’une de leurs victoires... [/no-lexicon

Langue: 
Français

Mots-clés: