Lean et PLM, deux piliers complémentaires à l’agilité de l’entreprise

Nom de la conférence: 
1ère Conférence Internationale de Gestion de Projet
Résumé: 

Face à un environnement en perpétuelle évolution, les entreprises mettent en place des projets qui ont pour but d’augmenter leur agilité opérationnelle. Ces projets sont pertinents dans la mesure où ils mettent en évidence des axes d’amélioration dans différents secteurs sans toutefois qu’il soit possible de mesurer la portée globale des modifications sur le reste de l’entreprise. Dans cet article nous nous focalisons sur deux approches en particulier, Product Lifecycle Management et Lean qui, outre leur vocation de centrer les entreprises sur leur valeur ajoutée, se doivent de renforcer l’agilité opérationnelle. Les outils du Lean sont appliqués pour améliorer les performances de l’entreprise en développant ses capacités d’adaptation. Ces évolutions se traduisent souvent par des modifications des produits, des modes de gestion et de production de ces produits. Les outils du PLM ont quant à eux la vocation de garantir une bonne maîtrise du référentiel produit de l’entreprise, ils sont donc souvent perçus comme un frein à l’agilité préconisée par le Lean. Après avoir montré que les projets PLM et Lean ne doivent ni s’opposer ni être opposés, nous proposons d’appliquer le paradigme d’ambivalence pour développer des synergies dans la recherche de l’agilité opérationnelle. Nous illustrons cette proposition dans le cadre d’un projet de gestion de la maintenance déployé au sein du CERN.

Année: 
2 012
Lieu de la conférence: 
Trois-Rivières, Canada
Dates de la conférence: 
25 au 26 octobre 2012
Langue: 
Français